CONCLUSION

La voiture à H2 est encore aujourd'hui utopique mais ne le sera sûrement pas d'ici 20 ou 30 ans.

La voiture à hydrogène peut donc paraître utopique dans le sens où elle apparaît aujourd'hui encore un peu irréaliste :elle impose de nombreux désavantages allant de la sécurité de l'automobiliste jusqu'au surcoût qu'elle demande. Surtout, les infrastructures adéquates sont encore très rares et l'heure est encore à l'amélioration des voitures actuelles plutôt qu'à la conception de véhicules à dihydrogène même si plusieurs constructeurs y portent toujours un grand intérêt comme Honda ou Bmw par exemple.
Le principal obstacle à la généralisation des voitures à H2 dotées de piles à combustible reste son coût: tant qu'il reste élitiste, les clients ne peuvent acheter une telle voiture, et le manque de voitures en circulation n'incite pas à la création de stations- service distribuant du dihydrogène. Quant aux voitures à H2 à moteur thermique, le surcoût reste moins élevé mais il peine pourtant à convaincre les automobilistes.
Cependant, les progrès en matière d'automobile vont très vite et les toutes nouvelles voitures à dihydrogène (comme la honda fcx clarity)progressent dans tous les domaines. Les constructeurs automobiles se penchent aussi sur la possibilité d'adapter le moteur diesel au dihydrogène ce qui améliorerait considérablement le rendement. Ainsi, la voiture à H2 n'est pas un projet voué à l'échec. Au contraire c'est sûrement LA voiture du futur.
Dans un premier temps, l'automobile va devenir de moins en moins polluante puis il y aura probablement une phase de transition d'hybridation comme par exemple (gpl/électricité ou essence/dihydrogène). Après cette étape intermédiaire, la voiture à hydrogène pourra se présenter comme une alternative tout à fait crédible une fois que sa technologie aura baissé de prix.
En somme, la voiture à hydrogène semble réservée aujourd'hui à une élite. D'ici 20 ans, elle pourrait devenir de plus en plus accessible et se généraliser. La voiture à H2 tournerait la page des voitures polluantes et émettrices de gaz à effet de serre. Ce serait aussi une nouvelle façon de voyager et une sorte de réconciliation entre environnement et automobile.
source:www.ecologie.gouv.fr

 
conclusion.txt · Dernière modification: 2011/12/15 21:02 (édition externe)
 
Ce TPE à été réalisé par Gabrielle Chevrot, François De Lavernette ainsi que Frank Villaro-Dixon pendant l'année 2009-2010. Il est sous license CC BY-NC-SA.


Recent changes RSS feed Powered by PHP Powered by Debian Driven by DokuWiki