II.1 Les aspects pratiques

Voici à quoi ressemblent les premières voitures 1) à H2 produites en série:

Moteur électrique avec une pile à combustible

Exemple de la HONDA FCX 2)


Honda, constructeur japonais réputé mondialement pour ses moteurs, n'a pourtant pas choisi la voie du moteur à combustion de H2 mais celle du moteur électrique alimenté par pile à hydrogène. Le gabarit de la voiture doit être suffisamment grand pour pouvoir loger le ou les réservoirs de H2, mais aussi la pile à combustible. Jusqu'à récemment, la solution du faux plancher était utilisée mais cela avait pour effet de réduire la place disponible aux occupants. La voiture se retrouvait surélevée. Maintenant, ces différents éléments ont été miniaturisés , ils prennent moins de place qu'auparavant et tiennent dans la console centrale et sous la banquette arrière.


image automobiles.honda.com

Dans le cas de la Honda FCX II , une des voitures à H2 de dernière génération, la pile à combustible trouve sa place en longueur au centre du véhicule, entre les sièges. Le réservoir à H2 est logé sous la banquette et ne réduit pas trop la capacité du coffre. Le moteur électrique est situé sous le capot. Ce moteur est très compact, ce qui permet à l'avant de la voiture d'être aussi très compact. En revanche l'arrière de voiture est nécessairement volumineux, parce qu'il faut prévoir un espace d'absorption en cas de choc: les bobines de H2 sont effet logées à l'arrière.

La batterie est de type lithium-ion. Elle est de ce fait plus efficace qu'une batterie classique car elle a un rendement de charge/ décharge beaucoup plus élevé ce qui est particulièrement adapté aux besoins d'une voiture.

Ainsi motorisée (134 chevaux et 256Nm de couple max), la FCX Clarity peut atteindre les 160km par heure. Le réservoir de 171L de dihydrogène à 350 bars permet une autonomie de 458km, dans un silence appréciable, surtout à basses vitesses (à grande vitesse, les frottements de l'air se font entendre, comme dans toute voiture)

A ce jour seuls 25 exemplaires circulent en Californie et au Japon. Mais ce type de voiture est-il pour bientôt en grande série ? Pas vraiment, car le prix, non communiqué, est estimé exorbitant par les experts en automobile.

Vidéo de l'essai de la honda FCX Clarity par Automoto 3):
http://www.automoto.fr/auto-moto/video/essai-bio-honda-fcx-clarity-5535872.html

Moteur thermique à dihydrogène

Exemple de la Série 7 4) hydrogène La série 7 hydrogène est équipée 5) d'un moteur thermique de 12 cylindres de 260 chevaux qui peut fonctionner soit au sans plomb soit au dihydrogène. Cette voiture a déjà été produite à 100 exemplaires depuis 2007. Afin de loger le réservoir de 8 kg de dihydrogène en plus du réservoir de 74L d'essence, la banquette arrière a été avancée de 11,5 cm et le coffre est réduit à 225L de capacité.


image: www.univers-nature.com

Les performances ne sont pas en reste avec une vitesse maximale de 230km par heure bridée électroniquement et une accélération de 0 à 100 km par h en moins de 10 secondes (9,5). L'autonomie en mode hydrogène est de 200 km environ tandis que les 74L d'essence permettront de parcourir 500 km supplémentaires.

D'autres voitures comme la Mazda rx-8 fonctionnent également avec un moteur thermique mais le moteur est à pistons rotatifs, ce qui a de nombreux avantages en ce qui concerne la combustion de H2. En effet, le dihydrogène est moins susceptible de s'auto-enflammer car il est introduit dans une partie du moteur moins chaude. Le moteur à pistons rotatifs est aussi plus facile à adapter au dihydrogène qu'un moteur thermique classique.Voir partie I/2.

Si l'ensemble pile à combustible/moteur électrique est plus performant et plus silencieux qu'un moteur thermique, le moteur thermique garde deux avantages majeurs: le coût est largement inférieur au coût très élevé de la PAC et le fait que le moteur thermique produise naturellement de la chaleur (pour le chauffage en hiver). Il manque également de recul pour juger de la fiabilité et de la durabilité des piles à combustibles embarquées sur une voiture.

 
ii_-_pour_l_automobiliste/1_-_aspects_pratiques.txt · Dernière modification: 2011/12/15 21:02 (édition externe)
 
Ce TPE à été réalisé par Gabrielle Chevrot, François De Lavernette ainsi que Frank Villaro-Dixon pendant l'année 2009-2010. Il est sous license CC BY-NC-SA.


Recent changes RSS feed Powered by PHP Powered by Debian Driven by DokuWiki